• Laurie D.

Comment booster naturellement notre libido ?

C’est l’été, le soleil, les corps dénudés, l’envie de plaisir, de détente, d’amour et d’eau fraîche se font sentir… Profitons de conseils nutritionnels simples pour faire grimper notre libido et nous amuser pleinement des sensations de notre corps seul.e, en couple ou à plusieurs...



Tout d’abord, au niveau alimentaire, le petit geste qui peut facilement se rajouter dans notre routine quotidienne est de boire tous les jours du jus de grenade. Valable autant pour les hommes que pour les femmes, ce jus permet de booster la libido en 10 à 15 jours. Comment ? En faisant augmenter de 30% la testostérone qui joue, pour les femmes, comme un coup de fouet lors de l’ovulation pour pousser ces dernières à la sexualité/reproduction.


Puis, manger des bananes et des cerises est vivement conseillé car elles sont riches en anti-oxydants. En amélioration l’irrigation sanguine, les anti-oxydants vont aussi mieux irriguer les organes génitaux. Cela améliore indirectement la qualité de l’érection masculine et le fonctionnement du vagin et permet l’augmentation de la sensibilité des zones érogènes. Nous en trouvons aussi dans les fruits rouges, les agrumes, les légumes verts, le thé vert, le cacao,…


De plus, les aliments riches en dopamines sont connus pour être des boosteurs sur tous les niveaux : autant pour le travail que pour le sport, et donc aussi pour notre libido ! Reliée au sentiment de satisfaction, la dopamine est un neurotransmetteur qui aide à contrôler les centres de récompense et de plaisir au niveau de notre cerveau. Nous en trouvons dans les produits laitiers, les graines de citrouille, la viande, les volailles et les noix. Il est possible également d’augmenter sa dopamine par la méditation, l’écoute de notre musique préférée, faire la liste de nos victoires, créer quelque chose d’artistique ou faire simplement une activité physique, même si elle est douce (se promener, monter les escaliers,…). Bref, tout ce qui nous rend heureux augmente notre niveau de dopamine.


Du côté des épices, ces dernières amènent un effet « chaud » dans notre corps : utilisons dans nos repas ou desserts du gingembre (voir également l'article Les secrets du gingembre), de la cannelle, du curcuma frais, du poivre, du piment de Cayenne, de la cardamone, de la noix de muscade,...


Par ailleurs, les huîtres étaient utilisées par Casanova comme boosteur sexuel pour le zinc qu’elles contiennent en grande quantité. En effet, nous sommes souvent carencés en zinc dans notre société moderne, alors qu’il contribue efficacement à la spermatogenèse et à la mobilité spermatique ainsi qu’au cycle féminin via la fécondité des ovules. Nous trouvons du zinc également dans les graines et les germes de blés.


Puis, tous les éléments de la ruche sont des boosteurs de manière générale (sauf pour les personnes allergiques aux piqûres d’abeilles !) : propolis et gelée royale fraîche principalement. De plus, le bien connu chocolat noir permet de sécréter des endorphines, hormones libérées en cas de stress, d’activité physique ou d’excitation. Le cacao a des vertus apaisantes et euphorisantes. De quoi se concocter un repas aphrodisiaque !


Ensuite, au niveau des plantes, nous avons la maca : choisir de préférence celle du Pérou, qui est un viagra naturel (à ne pas prendre si nous avons de l’hypertension ou un problème de tyroïde !). Elle est à consommer en progression, par phases tests et d’auto-observation entre 1 à 3 cuillères à café par jour, sous forme de poudre à diluer dans de l’eau.


Nous avons également le ginseng asiatique qui ressemble au gingembre, ainsi que le shatavari qui sont toutes deux des plantes adaptogènes qui aident à gérer le stress permettant de mieux se détendre pour profiter pleinement de notre sexualité. Le shatavari qui signifie « cent hommes » en sanskrit est une plante indienne ayurvédique exclusivement réservée aux femmes. Elle provoque une hydratation vaginale naturelle, augmente le désir sexuel, est conseillée en cas de problèmes de fertilité et au début des grossesses pour éviter les fausses-couches. Elle existe en décoction, teinture mère ou gélule.


Pour finir, dans la catégorie des huiles essentielles nous avons l’Ylang-Ylang qui peut être utilisée dans une huile de massage (2 gouttes d’HE pour 10 gouttes d’huile de coco par exemple) ou bien 1 goutte 2 fois par jour dans le bas de la colonne pour se réchauffer le corps. L’huile essentielle de Jasmin a de belles vertus mais est beaucoup plus chère. L’huile essentielle de Rose de Damas, plus accessible financièrement, peut être utilisée en massage et rajoutée dans notre crème de jour comme anti-ride.


En conclusion, après avoir amélioré notre alimentation et testé ces méthodes naturelles, si notre libido n’est toujours pas au top comme nous le souhaitons, il s’agit d’aller voir ce qui coince au niveau psychologique et induit ce manque de désir. Une consultation chez un.e sexologue peut aider à délier les blocages. Mais n’oublions pas que dans un couple de longue durée, nous vivons plusieurs phases dans lesquelles le désir est plus ou moins fragile et plus ou moins variable (grossesse, déménagement, gros changements de vie,…) : pas de quoi s’inquiéter trop vite non plus !



Cet article t'a été utile ? Il t'a offert de bons conseils applicables dans ton quotidien ? Pense à le diffuser, partager, liker et/ou commenter pour en faire bénéficier le plus grand nombre ! Merci !



30 vues

Merci pour votre demande d'abonnement !

Consultations à l'Espace Bien-être du

Point de Beauté

70 av. de Biolley

1150 Bruxelles

DEGRYSE Laurie

Love coach

Événements bien-être

& rencontres entre célibataires

  • White Facebook Icon