• Laurie D.

Comment la crise du covid nous facilite le choix amoureux

Depuis mars 2020, notre manière de socialiser a été malmenée. Avec le confinement, les mesures sanitaires et les enjeux de société correspondants (économiques, psychologiques, sociaux, de santé,…), nous avons dû évoluer dans notre manière d’être en lien, dans notre discours et nos convictions, dans nos choix de grille de lecture de cette crise, dans notre manière d’assumer nos opinions, dans notre mise de limites à l’intolérance et la discrimination. Dès lors, observons comment la crise du covid nous facilite le choix amoureux.



Ces bouleversements sociaux nous ont, en effet, forcés à nous poser, à explorer ou non des canaux alternatifs, à nous affirmer dans nos opinions, nos choix de thérapies, nos choix de vie. Il est alors intéressant de voir quels effets cela peut avoir sur nos relations amoureuses. Est-ce bénéfique pour un couple ? Comment cela nous aide à choisir notre futur.e partenaire de vie ?


Si nous sommes en couple, cela peut amener des conflits lorsque les opinions divergents. Nous savons tous qu’il y a eu une explosion de séparations après le confinement. Mais à l’inverse, cette crise nous permet d’apprendre à nous affirmer sans vouloir imposer nos opinions à notre partenaire amoureux. Cela nous aide à poser nos choix et nos limites, à nous respecter pleinement dans ce qui est juste pour nous. En cela, l’apprentissage de l’écoute de l’autre, du respect et de la tolérance est bienfaisante pour notre couple et nous amènera à une meilleure compréhension l’un de l’autre si nous sommes ouverts à faire ce chemin ensemble (voir post sur les outils de communication en couple).


Ensuite, si nous sommes célibataire, il est intéressant de discuter de ces sujets pour comparer nos visions du monde et observer notre manière de réagir à la vision du monde de l’autre : Utilisons-nous la même grille de lecture ? Lisons-nous les mêmes médias ? Quels choix de thérapies avons-nous posés ? Comment l’assumons-nous (ou pas) ? Comment cela est-il accueilli par le/la futur.e partenaire ? Comme arrivons-nous à nous respecter ou non dans ces choix ? Qu’avons-nous mis en place pour respecter nos besoins fondamentaux ? (voir à ce sujet l’article sur nos langages d'amour).


Comment pouvons-nous entendre ou non un avis divergent ? Comment accueillons-nous l’avis de notre futur.e partenaire s’il est différent du nôtre ? Qu’est ce que cela génère en nous (insécurité, peur, manque de confiance en soi,…) ? Mettons-nous un masque ? Alignons-nous sur l’avis de l’autre ? Comment vivons-nous et gérons-nous le regard de l’autre ? Comment posons-nous nos limites ? Quels engagements citoyens sont nés (ou pas) à la suite de ces événements ?


En cela, il est intéressant de nous permettre de discuter de ces sujets, d’observer nos croyances, nos choix, nos réactions aux choix d’un.e autre afin de nous permettre de « sentir » si cette relation a un potentiel de respect, a un futur possible pour nous aujourd’hui en terme de soutien émotionnel et compréhension mutuelle.


Pour finir, sans entrer dans des clivages ni des intolérances, nous avons l’opportunité actuellement de constater rapidement comment le respect est présent ou non, comment l’écoute est là ou non, si nous nous sentons en sécurité et acceptés dans nos choix même lorsqu’ils sont différents. Cela nous permet de faire un bond dans la communication de couple avant d’entrer dans la relation amoureuse : on dit merci qui ?




Cet article t'a intéressé ? Il t'a amené une meilleure compréhension des enjeux relationnels ? Pense à le diffuser, partager, liker ou commenter pour en faire bénéficier le plus grand nombre ! Merci !


De plus, ces contenus sont gratuits et sans publicité. Mais cela a un coût en temps (1/2 jour par article) et financier (hébergement,...). Si tu ressens un élan du cœur pour contribuer au cercle vertueux du donner-recevoir, c'est sur TIPEEE ! Merci !




26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Merci pour votre demande d'abonnement !