• Laurie D.

L’influence des mémoires intra-utérines sur nos choix amoureux

Selon Yannick Vérité, praticien en bioénergie quantique, un quart des grossesses ont, dans les trois premiers mois de gestation, un ou plusieurs jumeaux présents. Ce(s) dernier(s) n’ont pas survécu, pour diverses raisons, et un seul des embryons présents au début de la grossesse viendra au monde. L’enfant né seul garde en lui la mémoire vive de cette fausse couche/avortement spontané, et porte en lui, de manière beaucoup plus forte, la blessure d’abandon. Cela a un impact important sur sa vie de tous les jours, et notamment dans ses interactions amoureuses.

Une première conséquence sera une forte dépendance affective : en effet, d’avoir vécu une fusion intra-utérine provoque un manque, et cette personne va rechercher, dans ses interactions humaines, l’équivalent de cette fusion perdue en vue de la combler désespérément. Cela s’observe tôt déjà dans le lien à l’un de ses parents ou un frère/une sœur, une personne référente pour elle. Puis, plus tard, dans les amitiés, et enfin dans la vie amoureuse. Ensuite, la personne aura besoin d’être « doublement » bien. En effet, ces personnes auront une forte tendance au perfectionnisme, symbolisant le fait que « l’autre » qui est parti était « parfait ». L’idéalisation de celui qui n’est pas né va engendrer une course effrénée à être comme lui, à atteindre son niveau de perfection idéalisée. Cela peut aller jusqu’à l’épuisement dans certains cas. Enfin, on peut observer également une difficulté d’identité masculine/féminine, de ne pas savoir qui « je suis », puisque l’autre non-né et moi sommes encore confondus énergétiquement et dans l’inconscient. Cela engendre des confusions « moi/l’autre » sans avoir la possibilité de se dissocier et d’affirmer sa pleine identité et souveraineté. Des outils qui peuvent aider sont, entre autre, la psychogénéalogie et les constellations familiales. Cette dernière permet de visualiser la fusion et la confusion, et de remettre chaque chose à sa place. De faire le deuil de ce jumeau perdu et du désir de fusion, permettant ainsi de reprendre sa pleine puissance, laissant l’autre là où il est.


Pour finir, et si vous souhaitez aller plus loin concernant l’influence de l’inconscient sur vos choix amoureux, l’Atelier Amour & Séduction du mois de mai 2020 abordera ces thématiques durant les trois matinées. Nous aurons l’occasion de développer, plus encore, l’ensemble des éléments qui nous poussent dans des relations amoureuses de compensation, pour permettre à l’avenir, de faire un choix plus conscient et plus épanoui. Plus d’infos voir www.maisonodys.com


67 vues

Merci pour votre demande d'abonnement !

Consultations à l'Espace Bien-être du

Point de Beauté

70 av. de Biolley

1150 Bruxelles

DEGRYSE Laurie

Love coach

Événements bien-être

& rencontres entre célibataires

  • White Facebook Icon