• Laurie D.

Les 4 phases de la femme, ou comment lui faire l’amour en fonction de ses lunes

Miranda Gray, spécialiste internationale du cycle féminin, nous explique qu’une femme passe par quatre phases « d’état d’être » complètement différentes, et ce, chaque mois à partir de ses premières menstruations. Ces phases sont le plus souvent en lien avec la pleine lune ou la lune vide. Cela signifie que chaque femme contient en elle-même quatre manières « d’être au monde » qui varient au cours des lunes, et cela influence également sa sexualité. En tenir compte permet aux partenaires amoureux de mieux comprendre les besoins de leurs compagnes, lesquels évoluent et reviennent de manière cyclique. De quoi réduire nettement les incompréhensions et tensions sur ce sujet dans notre couple !



Par exemple, lors de l’ovulation nous parlerons des énergies de la Mère, et cela peut coïncider avec la pleine lune. Pendant cette phase, la femme se trouve dans une période d’extériorisation, de rayonnement, dans une grande conscience de désintéressement propice à l’arrivée d’une maternité. Si c’était une saison, on parlerait de l’été de la femme : protectrice, nourricière, féconde,… Étant disponible plutôt pour l’extérieur que pour elle-même, sa sexualité est une énergie de partage et d’amour profond. En lune descendante, l’énergie de la Mère se transforme en énergie de l’Enchanteresse: lorsqu’un œuf libéré n’est pas fécondé, la femme se tourne vers elle-même, découvrant sa propre magie et son pouvoir personnel. Nous sommes à l’automne de la femme : magicienne, femme sage, séductrice, initiation,… Sa sexualité devient puissante, et elle en observe l’impact sur les hommes en étant fougueuse, créative, intrépide,… Arrivée à l’énergie de la Sorcière au moment des menstruations, qui, dans notre exemple est calqué sur la lune vide, il y a une intensification de la conscience intérieure : la femme est davantage connectée à ses rêves, ses intuitions, la nature, la magie,… C’est une période d’hiver, d’introspection et de replis sur soi, un recul envers la vie quotidienne permettant de trouver des solutions, accepter le passé, lâcher prise sur l’avenir. Le besoin de sommeil est plus grand. C’est une phase de gestation, de conseil, de potentiel non manifesté. Son énergie sexuelle est plus primaire, instinctive et nourrit sa spiritualité. Enfin, la phase suivante, le printemps, symbolise le changement et annonce des énergies dynamiques : c’est l’énergie de la Vierge. En lune ascendante, la femme se trouve à nouveau dans une énergie de rayonnement, mais d’une manière différente. En effet, libérée du cycle de procréation, elle récupère ses énergies pour elle-même : sociable, confiante, flexible, déterminée, ambitieuse,… Sa sexualité est fraiche, nouvelle, pleine de plaisir et de joie permettant de profiter de la vie. De manière générale, le rythme cyclique de la plupart des femmes occidentales n’est plus du tout respecté : prise de contraceptifs aux hormones ne permettant pas de « sentir » son cycle, temps plein au travail, agenda social et familial rempli,… Il est dès lors fort probable qu’une phase soit dominante et perdure tout le long du mois, ne laissant pas la place aux autres parties du cycle. Par exemple, dans le cas d’une femme indépendante et dynamique, qui vit de front sa carrière et sa vie de famille, elle sera probablement principalement dans les énergies de la Vierge. Parce que cette phase lui donne les ingrédients nécessaire pour accomplir ses tâches et obligations, mais cela se fait au prix des autres étapes de son propre « moi » qu’elle ignore et ne laisse pas vivre en elle. Le déséquilibre intérieur ne favorisant pas l’équilibre extérieur, cela aura un impact sur ses énergies disponibles, et sur sa sexualité. En effet, chaque phase du cycle lui permet d’explorer une autre partie d’elle-même, une nouvelle manière d’aimer, de faire l’amour, de se laisser aimer, d’être créative, inventive, fougueuse ou calme et tendre. Cela peut donner l’impression au partenaire de rencontrer quatre femmes en une seule ! Dès lors, comment intégrer cela dans le quotidien ? Et bien, en s’octroyant un moment privé pour en dialoguer en amoureux ! Observer ensemble le cycle de la femme, ses signes, comment ils se traduisent dans notre vie de manière individuelle. Quelles sont les envies, à quelle période ? Comment faisons-nous l’amour, selon quelles phases ? Est-ce lié à la lune ? Amour tendre, passionné, langoureux, doux, animal, créatif, connecté,… Et puis, décider ensemble comment se le dire (code de couleur, type de vêtement, bracelet de lune,…). Choisir de respecter ce rythme cyclique féminin et en profiter un maximum pour une sexualité (encore) plus épanouie ! Pour aller plus loin : Miranda Gray, « Lune rouge. Les forces du cycle féminin », Macro Éditions, 2011

53 vues

Merci pour votre demande d'abonnement !

Consultations à l'Espace Bien-être du

Point de Beauté

70 av. de Biolley

1150 Bruxelles

DEGRYSE Laurie

Love coach

Événements bien-être

& rencontres entre célibataires

  • White Facebook Icon