• Laurie D.

Où rencontrer l’amour en déconfinement?

Cette période de confinement a fait exploser les connections sur les sites de rencontres. Après avoir discuté de longues heures pour se distraire de la solitude (voir post La solitude du célibataire en confinement), l’appel téléphonique ou vidéo a déjà été notre première étape avant la rencontre en live, en respectant les normes sanitaires bien entendu ! Mais le déconfinement nous permet de reprendre les rencontres réelles, naturelles et authentiques qui s’ouvrent à nous dans la « vraie vie ». Dès lors, où trouver l’amour maintenant que nous pouvons à nouveau sortir, mais que les lieux de loisirs sont encore fermés?



Tout d’abord, le confinement nous a permis de nous balader dans le périmètre restreint de notre quartier : nous avons certainement aperçu une personne à notre goût pendant la promenade du chien ou lors du footing en forêt, qui, elle aussi, prenait l’air dans le coin. Échanger un regard et lui faire un sourire (oui oui cela se perçoit par les yeux même sous le masque!) en lui disant bonjour lors de notre prochain croisement amorce l’étape suivante de la discussion. Par ailleurs, sortir à la même heure renforce la possibilité de la/le recroiser…


Ensuite, nous devons désormais faire la file à l’extérieur des magasins : gardons les yeux ouverts et entamons une première conversation banale avec la jolie demoiselle de devant ou le bel homme qui nous suit. Il/elle habite probablement également le quartier… Que les plus timides d’entre-nous profitent de ces longues files d’attente pour pratiquer tranquillement quelques étapes d’approche sans trop se jeter à l’eau : un sourire, un regard, un bonjour, échanger des banalités même avec une personne qui ne nous attire pas. De quoi s’entrainer pour la suite !


Puis, notre voisin.e sexy nous a certainement vu plus d’une fois durant ce confinement. Aux applaudissements de 20h nous avons pu déjà faire une approche. Continuons sur notre lancée pour approfondir la relation et proposer une balade maintenant que nous sommes en déconfinement. Avec pourquoi pas notre liste de discussions sous le bras (voir post Les questions à poser à son/sa (futur.e) partenaire pour (re)tomber amoureux).


De plus, regardons dans notre liste de contacts Facebook, LinkedIn, d’ami.e.s d’ami.e.s, de collègues et de connaissances. En effet, la majorité des rencontres amoureuses se font via les ami.e.s ou se passent sur le lieu de travail. Un.e partenaire de réunion, un.e collègue d’un autre service, un.e cousin.e d’un.e ami.e,… Restons ouvert.e à toutes les possibilités, même celles auxquelles nous n’aurions jamais pensées et laissons une chance à l’improbable. Car l’amour a besoin de temps et de vécu commun pour se construire, ce que les sites de rencontres ne pourront jamais nous fournir. Nous ne connaissons d'ailleurs pas encore grand chose finalement à ces alchimies d'attirances (voir post Le mystère du coup de foudre dévoilé par la psychogénéalogie).


Enfin, les sites d’événements en groupes permettent tout doucement de repratiquer une activité de loisir qui nous passionne tout en rencontrant (parfois encore virtuellement) des personnes souvent célibataires également : aller au musée, s'exercer dans une langue étrangère, sortir au cinéma, participer à une soirée de jeux de sociétés,… Tels que Rencontre Du Temps pour les moins de 50 ans, On Va Sortir pour les plus de 50 ans, les événements locaux multiculturels de Couchsurfing pour les amateurs de voyages, les activités via Meetup pour celles et ceux qui sont à l’aise en anglais, le groupe Facebook de célibataires pour des partages de bons plans durant le confinement,…


Pour finir, nous inscrire à un événement Slow Dating d’Etincelle d’Amour, proposant dès la fin du confinement des balades-rencontres pour célibataires selon des tranches d’âges définies. Cet espace de rencontres orienté « bien-être » propose des activités permettant le dialogue et la discussion authentique entre les participants.


En conclusion, gardons confiance : le déconfinement nous offre beaucoup de possibilités insoupçonnées pour démarrer une belle histoire d’amour. Il suffit de faire confiance à son intuition et d’y croire.



Merci pour votre demande d'abonnement !

Consultations à l'Espace Bien-être du

Point de Beauté

70 av. de Biolley

1150 Bruxelles

DEGRYSE Laurie

Love coach

Événements bien-être

& rencontres entre célibataires

  • White Facebook Icon